Bonsecours, commune de seine maritime située sur le plateau est, au-dessus de la ville de Rouen à une altitude de 161 mètres domine par une colline crayeuse les méandres de la seine.

Elle porta différents noms au cours des siècles :

 1030 Blosville ou Bloville , dont on voit le nom sur la carte de cassini bloville bonsecours

(cilquer sur les photos pour les agrandir)

 datant de 1750.

 de 1793 à 1797 Blosseville la montagne

 de 1797 à 1959 Blosseville Bonsecours

 depuis 1959     Bonsecours

Jusqu'en 1890,Bonsecours ne disposait que de très peu de liaisons pour rejoindre Rouen, la capitale normande. Un premier projet de tramway dit de granit vit le jour en 1876, présenté par Mr Cordier. Ce projet fut vite abandonné du fait de son côté technique difficilement réalisable et de son coût honnéreux.

Ce n'est qu'en 1892 que Bonsecours fut relié à la capitale par un funiculaire à contrepoids d'eau  grâce à deux ingénieurs suisses, MM. Ludwig et Schopfer qui en assurèrent la construction et l'exploitation. Déclaré d'utilité publique le 8 juin 1892 ,le funiculaire sera inauguré le 19 juin 1892.

construction funiculaire 26  bonsecours le funiculaire

 

 

 

 

 

 

Le funiculaire montant à la station supérieure entre le monument jeanne d'arc et le casino.

 

 

Ce funiculaire partait  du faubourg d' Eaulpet sur la rive droite de la seine pour se rendre sur l'esplanade de la Basilique N.D. de Bonsecours en parcourant une distance de 400 m et s'élevant ainsi à 132m au-dessus de la seine. Chaque voiture pouvait transporter 90 personnes dont 50 assises et était équipée d'une cuve à eau pouvant être remplie en 5 mn. En général, le funiculaire effectuait 12 allers et retours par jour. Le remplissage de l'eau se faisait au plan d'eau situé à côté du casino.

Chaque extrémité d'un cable était attaché  à une voiture, l'une montant, l'autre descendant. Le cable s'enroulait sur une poulie au sommet de la station supérieure. Les voitures portaient une cuve à eau sous leur plancher .A la station supérieure, on remplissait d'eau la cuve de la voiture qui allait descendre, elle entraînait ainsi la voiture montante et la vitesse était modérée à l'aide d'un frein à crémaillière.La vitesse du funiculaire était inférieure à 2 m par seconde car le wagon descendant avec sa cuve pleine d'eau pesait un poids assez considérable. Ce système n'était utilisé que sur des distances assez courtes. 

guide national du voyageur 1900

Mention du funiculaire dans le guide national du voyageur édition 1900.1901

A la station d'Eauplet, un bateau assurait la correspondance avec Rouen. Le funiculaire du affronter la concurrence du tramway et faute de passagers suffisants , mis en liquidation judiciaire, il ferma définitivement le 25 mai 1915.

funiculaire bonsecours          bonsecours le funiculaire 1905

 

 

 

 

 

 

 

le trajet du tramway de la route neuve au haut de bonsecours et le parcours du funiculaire traversant la route neuve (appelée maintenant la route des poids lourds).

 

 

Un tramway en traction vapeur fut envisagé en 1889, puis en 1895 un tramway électrique dont l'exploitation sera confiée à la compagnie du tramway de bonsecours.  Ce projet est du à M. Armand Ruquier entrepreneur de briqueterie et à son fils Marcel, ingénieur.Après d'énormes travaux, la ligne est mise en service le 21 mai 1899. D'une longueur de 5630 m entre le   pont Corneille et le croisement de la RN 14 avec le chemin de Belbeuf, 7 motrices y circulent pouvant acceuillir 48 passagers avec éventuellemnt une remorque de 42 autres  passagers. L'exploitation du tramway durera jusqu'au 24 février 1953.

 De 1892 à 1915, les deux modes de transport ont coexisté.Les guides touristiques des années 1900 nous informent des itinéraires à prendre pour aller de Rouen à Bonsecours:

Trajet aller par le tramway et retour par le funiculaire

 excursion bonsecours 1  excursion bonsecours 2

 

les deux itinéraires sont proposés.Il est interéssant d'y voir les prix mentionnés

trajet funiculaire 

                trajet funiculaire

 

A l'occasion de la réhabilitation de la sente du tramway qui était envahie par les broussailles et la végétation,la municipalité de Bonsecours a organisé en association avec les sections randonnées de l'ASCB et Acceuil Bonsecours une balade le samedi 25 juin 2011.Le débroussaillage, l'aménagement et la mise en sécurité du site ont été réalisés par les Brigades Vertes pour le compte de la CREA en 2010.

Je vous propose quelques photos de ce parcours.

tramway bonsecours 001        tramway bonsecours 002 - Copie

      plaque indiquant la sente de l'ancien tramway et l'arrivée du tramway en haut de la côte de Bonsecours

 

tramway bonsecours 003     tramway bonsecours 004

   descente en direction du viaduc

tramway bonsecours 005    tramway bonsecours 006

 toujours en direction du viaduc et de la cavée

     tramway bonsecours 009800px-ROUEN_-_tramways_de_Rouen_à_Bon-Secours

 

la cavée et le tramway montant de la cavée vers bonsecours

tramway bonsecours 008   tramway bonsecours 010

le virage du viaduc

viaduc du tramway bonsecours 1   tramway bonsecours 011

le viaduc vu de la route des poids lourds et la descente vers eauplet

tramway bonsecours 013  tramway bonsecours 014

descente le long de la route des poids lourds (anciennement la route neuve)

tramway bonsecours 015  bonsecours tramwys sur la route

 

jonction avec la route des poids lourds  et tramway dans la côte de bonsecours

bonsecours le casino   le casino

en haut :le casino, la basilique, la gare haute du funiculaire et monument jeanne d'arc

en bas : le casino

bonsecours basilique 1900  tramway bonsecours 028

la basilique, le monument jeanne d'arc, le plan d'eau où se ravitaillait le funiculaire dont l'emplacement est désormais symbolisé par le monument en pierre dit"la grenouille" devant le nouveau casino.

tramway bonsecours 027  tramway bonsecours 025

l'arrivée du funiculaire et le monument jeanne d'arc

sources:

photos prises par g.chapalain

cartes postales anciennes de geneanet

encyclopédie galica et wikipedia

g.chapalain